FORUMPIPERLANDFAQAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Amoureux du J3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rougiere



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 08/11/2016

MessageSujet: Amoureux du J3   9/11/2016, 08:54

bonjour
passionné du J3, et étant pilote ou plutot aviateur, je voudrais savoir le prix de vente et le coût entretien du J3 ou L4
le coût pour en faire venir un des USA ou autre pays et sous quelle situation V 
comment savoir son état 
a qui demandé l'expertise
merci a tous ceux qui ont deja cette experience de m'en dire un peu plus
cordialement
Alain Rougiere
Revenir en haut Aller en bas
Izabaz

avatar

Nombre de messages : 295
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Amoureux du J3   14/12/2016, 15:43

Bonjour Alain,

Pour le coût en import US, cela ne vaut plus le coup... sauf si on importe autre chose avec (mutualisation du transport maritime).

Dans le Nord US et Canada, les PA18 sont encore utilisés en avions de travail, et parfois plus chers qu'en Europe.

Il y a des multitudes de cas de figurespour ce qui est d'un import. Un avion de collection en Italie, ou en Angleterre, un avion de collection sous annexe II CofA, ou un un avoin sous permit LAA, cela change beaucoup de choses.

Pour ma part, après avoir effectué près d'une dizaine d'import / export d'avions de collection, pour mon compte ou celui d'autrui, je n'ai pas vu deux fois le même cas...

L'expertise, il faut la demander à quelqu'un de confiance (pas au mécano habituel de l'avion avant sa vente bien sûr). Un mécano ou un propriétaire de Piper qui entretient le sien. Au niveau attitude, il faut être ouvert aux bonnes surprises comme aux déceptions... J'ai fait un rapport d'inspection pour quelqu'un où il était évident que je conseillais vivement de ne pas s'arrêter sur la machine visitée (masse à vide trop élevée, au point d'en faire un faux biplace, entretien négligé, etc.). Le lendemain, un club l'achetait. Quelques semaines plus tard, une autre machine, beaucoup mieux, même si moins chère, recevait toute ma validation... et son propriétaire en est aujourd'hui très content.

Avec expérience, on sait poser les bonnes questions, on sait quoi regarder. Alors la meilleure méthode, outre se faire accompagner de quelqu'un expérimenté, est de se mettre en situation et étudier chaque opportunité à fond. S'interesser aux machines qui ne sont pas parfaites pour nous, sans attendre le mouton à cinq pattes.
Excepté si l'on a une raison de faire confiance à 100% à notre expert, demander plusieurs avis (sur l'avion, mais aussi sur l'expert)... Il y a des pseudo experts que je connais, qui ont vendu des choses pas très recommendables, grâce à la casquette qu'ils ont su revêtir...

Et être prêt à changer d'avis!

Je cherchais depuis des années un Piper L-4 historique, sans travaux.

Au fil du temps, j'ai adapté ma recherche... et j'ai acheté un Piper L-4 historique... jaune! Il avait besoin d'un coup de propre, et cela a justifié un prix moindre que j'ai investi dans sa restauration aux bonnes couleurs!


Bonnes recherches!

Iza
Revenir en haut Aller en bas
http://www.delta-juliette.org
Izabaz

avatar

Nombre de messages : 295
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Amoureux du J3   14/12/2016, 15:49

Et pour répondre à la question de coût: il est absolument impossible de donner un chiffre, chaque cas étant particulier.

Il faut étudier le sujet pour chaque cas, en prenant les postes principaux:

- place de hangar: chercher ce qui est dispo. Cela peut aller de 100€ à 300€ , voire plus.

- assurance: dépend de l'expérience du ou des pilotes autorisés, et leur nombre. Faire faire des devis.

- Entretien pur: dépend énormément de l'état de la machine achetée!!! Nos machines ont 70 ans, tout dépend donc de al dernière rstauration, de l'état du moteur, etc. Mais aussi du régime de vol:
En CDN, il faut passer par une UEA. Compter au moins 1000€ pour la visite annuelle (hors problème). Pour chiffre ce coût, recherche autour de soi une UEA qui sache gérer et donne une idée de coût.
En CNRA (pour les copies) ou CNRAC (pour le L-4 avec un historique à valeur justifié), le propriétaire peut être le mécano. Et les frais se limitent à l'huile des vidanges et quelques joints + les imprévus, ou pièces d'usure (sandows,, pneus,).
Donc là encore, se mettre en situation, ça donne l'occasion de nouer les contacts, de faire ses checklists, d'avoir une place de hangar rapidement lorsque nécessaire... Ne pas se retrouver dans le cas de certains qui paient pendant des mois une place chez l'ancien proprio, à l'autre bout de la France, parce qu'ils n'ont nulle part où mettre leur avion près de chez eux!!!
Evidemment, il y a encore des subtilités, et j'ai schématisé, mais je pense avoir couvert les points principaux à regarder.

Pour le coût, sur la dernière année, des Piper Cub en état de vol se sont vendus, en France, pour un coût final entre 37 000€ et 50 000€. Ceci en enlevant les extrèmes, notamment le prix ridiculement élevé d'une certaine vente aux enchères...

Tout le meilleur pour l'avancée dans la recherche!

Iza
Revenir en haut Aller en bas
http://www.delta-juliette.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amoureux du J3   

Revenir en haut Aller en bas
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hangar Flying :: Piper Cubs et leurs fans...-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit